PADA-1

Etude randomisée en ouvert de phase III évaluant la tolérance et l'efficacité du Palbociclib en association avec une hormonothérapie dont la prescription est orientée par le suivi des mutations ESR1 de l'ADN tumoral circulant chez des patientes atteintes d'un cancer du sein métastatique avec des récepteurs aux œstrogènes positifs et HER2 négatifs.

Critères d'inclusion :

 - Femmes avec un adénocarcinome mammaire considérée comme étant sensible aux inhibiteurs d'aromatase, au stade métastatique ou avec une récidive loco-régionale prouvée, non curable (les femmes rechutant alors qu'elles sont traités par du tamoxifènes en adjuvant ou d'autres hormonothérapies différentes des inhibiteurs d'aromatases sont éligibles, ; les patientes rechutant après 6 ans ou plus sous inhibiteur d'aromatase sont éligibles.

- Age > ou = à 18 ans avec une espérance de vie > 3 mois et un ECOG 0-2

 - Cancer du sein ER positif (positivité = 10% de marquage), HER2 négatif

 - Bloc tumoral (tumeur primaire ou métastase) disponible

 - Pas de traitement systémique antérieur pour la maladie métastatique ou avancée (chimiothérapie, thérapie ciblée ou hormonothérapie)

 - Patientes ménopausées ou avec une suppression de la fonction ovarienne

 - Les patientes peuvent avoir une maldie mesurable (RECIST1.1) ou une maladie non mesurable (patientes avec des lésions osseuses blastiques seules ne sont pas éligibles; Patientes avec un épanchement pleural, cardiaque ou péritonéal seul ou une carcinomatose méningée ne sont pas éligible)

 - Fonction adéquate des organes et de la moëlle, selon certains critères

 - Souhait et capacité de respecter les visites prévues, le plan de traitement, les test biologiques et autres procédures de l'essai incluant les évaluations demandées à l'inclusion

 - Résolution à un grade I (NCI CTCAE v4) de tous les effets toxiques survenus suite aux précédentes thérapies anti-cancéreuses ou procédures chirurgicales (excepté les alopécies et autres toxicités non considérées comme étant à risque pour la patiente et selon l'avis de l'investigateur)

 - Information des patientes et signature du consentement éclairé, avant toutes procédures spécifiques de l'étude incluant les évaluations demandées pour l'inclusion.

Critères de non inclusion :

 - Cancer du sein localement avancé ou présentant une rechute locorégionale pour lequel un traitement curatif pourrait être envisagé

 - Tumeur HER2+ ou incertain soit sur la tumeur primitive soit sur la rechute

 - Traitement antérieur par un inhibiteur de CDK 4/6 en adjuvant ou pour la maladie métastatique ; cependant, un antécédent de traitement par une autre thérapie ciblée est permise

 - Traitement antérieur par hormonothérapie pour la maladie métastatique n'est pas autorisé

 - Crise viscérale : propagation avancée, symptomatique et viscérale qui peut présenter un risque de complication potentiellement fatal à court terme et qui requiert un traitement par chimiothérapie

 - Toutes chirurgie importante ou survenue d'une lésion traumatique significative dans les 4 semaines précèdent l'initiation du traitement ou patientes pour qui une chirurgie importante pourrait être nécessaire pendant la durée de l'étude

 - Diathèse hémorragique active connue

 - Toute maladie concomitante systèmique sérieuse connue incompatible avec l'étude, antécédent de diathèse hémorragique, ou de traitement anti-coagulant

 - Patientes incapables d’avaler des comprimés

 - Antécédent de syndrome de mal-absorption ou autre qui interférerait avec l’absorption entérale.

 - Traitement journalier chronique par corticostéroïdes avec une dose > ou = 10 mg/jour de methyl prednisolone ou équivalent

 - Métastases du SNC connues, actives et non contrôlées ou symptomatiques, méningites carcinomateurse, ou maladie lepto-méningée indiquée par des symptômes cliniques d'oedème cérébral, et/ou croissance en progression

 - Hypersensibilité connue au létrozole, anastrozole, exemestane, fulvestrant, palbociclib ou à un de leurs excipients

 - QTcF > 480 ms pour l'évaluation de l'inclusion, antécédent de syndrome du QT long ou court, syndrome de Brugada ou antécédent connu de prolongation du QTc ou de Torsades de Pointes

 - Troubles électrolytes non contrôlés qui pourraient aggraver les effets d'un traitement prolongeant le QTc

 - Patientes traitées dans les 7 jours précédant le début du traitement protocolaire par des médicaments qui sont connus pour être des inhibiteurs ou des inducteurs du CYP3A4, pour prolonger l'intervalle du QT; patientes qui sont sous cure à base de pamplemousse

 - Antécédent de cancers stade II, III ou IV dans les 5 ans ou pathologies hématologiques malignes.

© 2016 par Thomas LELU

Proudly created with Wix.com

Suivez-nous sur :

Contactez-nous pour plus d'informations

  • Wix Facebook page

Horaires de travail

 

Du Lundi au Vendredi 

De 09h00 à 17h00

 

  • Chaine youtube

ORACLE Centre d'Oncologie de Gentilly, 2 rue marie marvingt, 54000 NANCY 

Téléphone : 03.83.93.50.05 Fax : 03.83.93.50.15 Mail : oracle@oncog.fr