OPTIPRIME

Etude de phase II évaluant le FOLFOX + panitumumab selon une stratégie de « stop-and-go » avec boucle de réintroduction après progression sous fluoropyrimidine en traitement d’entretien, en 1ère ligne chez des patients atteints d’un adénocarcinome colorectal métastatique sans mutation RAS

Critères d'inclusion :

- Adénocarcinome colorectal histologiquement prouvé sans mutation RAS

 

- Maladie métastatique confirmée et non résécable (Stade IV)

 

- Pas de chimiothérapie antérieure excepté la chimiothérapie péri-opératoire ou adjuvante arrêtée depuis plus de 12 mois

 

- Au moins une lésion mesurable métastatique selon les critères RECIST 1.1

 

- Age ≥ 18 ans - Etat général selon l’échelle OMS ≤ 2

 

- PNN > 1500 /mm3 , plaquettes > 100 000/mm3 , Hb > 9 g/dL

 

- Clairance de la créatinine > 50 mL/min selon formule MDRD,

 

- Bilirubinémie < 25 µmol/L, ASAT, ALAT, PAL < 2.5 x LSN ou < 5 x LSN en cas de métastases hépatiques

 

- TP > 60%, albumine ≥ 25g/L - Espérance de vie ≥ 3 mois

 

- Patient affilié au régime de sécurité social

 

- Information du patient et signature du consentement éclairé

Critères de non inclusion :

- Présence de métastase(s) cérébrale(s) symptomatiques non contrôlées

 

- RAS muté (KRAS ou NRAS muté)

 

- Patient prenant de la coumadine. En cas de traitement anticoagulant à dose efficace indiqué, un relai par héparine de bas poids moléculaire doit être réalisé avant inclusion

 

- Déficit connu en DihydroPyrimidine Deshydrogénase (DPD)

 

- Neuropathie périphérique > 1(NCI CTCAE v4.0)

 

- Patient présentant une pneumopathie interstitielle ou une fibrose pulmonaire

 

- Antécédent de diarrhée chronique ou de maladie inflammatoire du côlon ou du rectum, ou d’occlusion ou de sub-occlusion non résolues sous traitement symptomatique

 

- Toute contre-indication spécifique ou allergie connue aux médicaments utilisés dans l’étude (cf Résumé des Caractéristiques du Produit (RCP) Annexe 7)

 

- Traitement par la soriduvine ou ses analogues chimiquement apparentés telle que la brivudine

 

- Association avec le vaccin contre la fièvre jaune

 

- Patient inclus simultanément dans un autre essai thérapeutique avec une molécule expérimentale (exemple : chimiothérapie, thérapie ciblée, immunothérapie)

 

- Hypertension artérielle non contrôlée par un traitement médical (PAS ≥ 160 mmHg et/ou PAD ≥90 mmHg)

 

- Patients transplantés, séropositifs pour le VIH, ou autres syndromes d'immunodéficience

 

- Toute affection évolutive non équilibrée au cours des 6 derniers mois : insuffisance hépatique, insuffisance rénale, insuffisance respiratoire

 

- Atteintes suivantes au cours des 6 mois précédant l’inclusion : infarctus du myocarde, angine de poitrine sévère/instable, pontage aorto-coronarien, insuffisance cardiaque congestive de classe NYHA II, III ou IV, accident vasculaire cérébral ou accident ischémique transitoire

 

- Patient transplanté, séropositifs pour VIH, hépatite B ou hépatite C, ou autres syndromes d’immunodéficiences

 

- Antécédent de pathologies malignes dans les 5 dernières années à l’exception du carcinome basocellulaire de la peau ou du carcinome in situ du col utérin correctement traités

 

- Intervalle QT/QTc > 450 msec pour les hommes et > 470 msec pour les femmes

 

- K + < LIN, Mg2+ < LIN, Ca2+ < LIN

 

- Absence de contraception efficace chez les patients (homme ou/et femme) en âge de procréer, femme enceinte ou allaitante, femme en âge de procréer n’ayant pas réalisé de test de grossesse Les femmes en âge de procréer doivent accepter d’utiliser une méthode de contraception pendant le traitement de l’essai et au moins 4 mois après l’arrêt du traitement par oxaliplatine , au moins 2 mois après l’arrêt du traitement par panitumumab et au moins 30 jours après l’arrêt du 5-fluorouracile ou de capécitabine. Les hommes doivent accepter d’utiliser une méthode de contraception pendant le traitement et au moins 6 mois après l’arrêt du traitement par oxaliplatine et au moins 3 mois après l’arrêt du 5—fluorouracile ou de capécitabine.

 

- Personnes privées de liberté ou sous tutelle

 

- Impossibilité de se soumettre au suivi médical de l'essai pour des raisons géographiques, sociales ou psychiques

© 2016 par Thomas LELU

Proudly created with Wix.com

Suivez-nous sur :

Contactez-nous pour plus d'informations

  • Wix Facebook page

Horaires de travail

 

Du Lundi au Vendredi 

De 09h00 à 17h00

 

  • Chaine youtube

ORACLE Centre d'Oncologie de Gentilly, 2 rue marie marvingt, 54000 NANCY 

Téléphone : 03.83.93.50.05 Fax : 03.83.93.50.15 Mail : oracle@oncog.fr