Les protocoles ouverts

en Urologie

Innovations thérapeutiques :

APICAT.jpg

 Traitement anticoagulant prolongé d'un evenement thromboembolique veineux (ETEV) associé au cancer: dose réduite vs dose pleine d'APIXABAN

AMPLITUDE.png

Etude de phase 3 randomisée, contrôlée par placebo, en double aveugle évaluant l'efficacité et la tolérance du niraparib en combinaison avec l'acétate d'abiratérone et la prednisone versus l'acétate d'abiratérone et Prednisone pour le traitement des patients atteint d’un cancer de la prostate métastatique sensible à la castration avec une lignée germinale délétère ou une mutation des gènes de réparation de la recombinaison homologue (HRR).

IMVIGOR011

BO42843 -  Etude de phase III, multicentrique, randomisée, en double aveugle, évaluant atezolizumab (anticorps anti−PD-L1) versus placebo en traitement adjuvant chez des patients atteints d’un cancer de la vessie infiltrant le muscle à haut risque de récidive avec un statut ADNtc positif après une cystectomie

MK641.jpg

Étude de phase III, randomisée, en double aveugle, comparant l’association Pembrolizumab (MK-3475) plus Enzalutamide à l’association placebo plus Enzalutamide chez des patients atteints d’un cancer de la prostate métastatique résistant à la castration.

MK011.jpg

Etude de phase III, randomisée, en double aveugle, comparant l’efficacité et la sécurité du pembrolizumab (MK-3475) en combinaison avec le lenvatinib (E7080/MK-7902) versus pembrolizumab plus placebo, en traitement de première ligne, chez des patients ayant un carcinome urothélial localement avancé ou métastatique, avec une tumeur exprimant le PD-L1 pour les patients inéligibles au cisplatine, et quelle que soit l’expression tumorale de PD-L1 chez les patients inéligibles aux chimiothérapies à base de platine (LEAP-011)

prevalence.jpg

Étude des biomarqueurs pour déterminer la fréquence d’anomalies de la réparation de l’ADN chez des hommes présentant un cancer de la prostate métastatique

Étude de phase 3 multicentrique, randomisée, en ouvert, portant sur le rucaparib par rapport au traitement choisi par le médecin chez des patients atteints d’un cancer de la prostate métastatique résistant à la castration et associé à un défaut de la recombinaison homologue

Observatoires :

PRAISE.jpg

e-cohorte patients sur les effets immunologiques secondaires à l’immunothérapie dans le cancer

Witness.jpg

Étude non interventionnelle nationale et prospective portant sur l’utilisation du nivolumab (BMS 936558) en vie réelle, chez des patients atteints d’un carcinome à cellules rénales avancé en deuxième ou troisième ligne de traitement + cohorte 2 : nivo + ipi en 1ere ligne (11/09/2020)